Muso Shinden Ryu

MUSO SHINDEN RYU IAIDO est une école de Iaï fondée par NAKAYAMA HAKUDO Sensei, et tirée des enseignements originaux de Hayashizaki Jinsuké Minamoto No Shigenobu Senseï.

Hayashizaki Senseï est considéré aujourd’hui comme le père spirituel du Iaidō moderne, fondateur de  l’école HAYASHIZAKI SHIN MUSO RYU dont est tirée l’actuelle série Okuden. Il naquit au village de Hayashizaki, dans la province de Oshu-dewa, région de Tohoku. Actuellement la ville s’appelle Muramaki et se situe dans le département de Yamagata. Il vécut de 1546 à 1621 . A l’âge de 21 ans, il entra dans un temple Shintô et y resta 100 jours. A la suite d’une vision qu’il aurait eu dans un rêve, il développa sa technique de coupe en dégainant, ou Nuki tsuké. Il appela son style SHINMEI MUSO RYU. C’était la première école de Iaï où l’on systématisait cette notion de coupe en dégainant, bien que des techniques similaires de dégainage rapide avaient déjà été utilisées dans quelques unes des plus anciennes écoles de Kenjutsu. Plus tard ces élèves appelèrent ce nouveau style de Iaï, HAYASHIZAKI SHIN MUSO RYU. Il est très probable que ce soit Hayashizaki lui-même qui ait mis l’accent sur l’aspect spirituel de l’entraînement. Il existe encore aujourd’hui un temple spécialement dédié à sa personne et à son œuvre, le HAYASHIZAKI IAI JINZA.

NAKAYAMA HAKUDO
NAKAYAMA HAKUDO Sensei

Même si les racines spirituelles remontent à cette époque, MUSO SHINDEN RYU tel que nous le connaissons aujourd’hui, est né en l’an 8 de l’ère SHOWA (1933). Nakayama Hakudo Sensei (1869-1958) était un homme qui a consacré sa vie à l’étude du Kendō et du Iaidō, et qui est arrivé à la conclusion que les Budōs anciens pouvaient et devaient être adaptés et ouverts à un large public afin d’assurer leurs survies.

Il a créé les katas de MUSO SHINDEN RYU à partir des techniques des écoles OMORI RYU, EISHIN RYU et HAYASHIZAKI SHIN MUSO RYU. Il mit l’accent sur l’importance de l’étude du sabre, pas seulement en tant que pratique gestuelle mais aussi et surtout comme un moyen d’élévation de l’être humain. Le sabre devient alors plus qu’un outil pour détruire et couper un adversaire, mais plutôt un outil pour détruire et couper son ego.

Aujourd’hui l’école est constituée de 3 séries de Katas représentant approximativement les niveaux de pratique suivants :

  1. Enseignement de premier niveau : Shoden (初伝) Omori Ryu (大森流). Seiza No Bu (正座の部)

La première partie de Muso Shinden Ryu, fut crée par Masamitsu Omori au 18e siècle c’est la partie la moins ancienne. A l’exception du 10e Kata qui commence debout, tous les autres commencent en position Seiza.

SHODEN : 12 Katas du OMORI RYU

1.  Shohattô  (初発刀) Premier sabre
2.  Satô  (左刀) (Sortir) le sabre à gauche
3.  Utô   (右刀) (Sortir) le sabre à droite
4.  Ataritô (当刀) (Sortir) le sabre derrière
5.  Inyôshintai (陰陽進退) Principes opposés (avancer, reculer)
6.  Ryûtô (流刀) Le sabre de l’école
7.  Juntô (順刀)(Kaishaku) Le sabre de l’ordre (recevoir un ordre)
8.  Gyakutô (逆刀) Le sabre inversé
9.  Seichûtô (勢中刀) Le sabre semi-redréssé
10. Korantô (虎乱刀) Le sabre du tigre
11. Gyakute Inyôshintai (逆手陰陽進退) Principes opposés et main inversée
12. Battô (抜刀) Le sabre qui sort
  1. Enseignement de second niveau : Chuden (中伝) Hasegawa Eishin Ryu (長谷川英信流). Tatehiza No Bu (立膝の部)

La seconde partie de Muso Shinden Ryu, a été créée par Eishin Chikaranosuke Hidenobu au milieu du 17e siècle qui était le 7e soke du Muso Jikiden Eishin Ryu et qui a servi le Shogun Nagoya Tokugawa. Les Kata dérivés du Hasegawa Eishin Ryu commencent dans la position Tatehiza, position utilisée par les Samurai pour rester éveillés lors des gardes. Seul le dernier Kata commence par la position Seiza. Le Hasegawa Eishin Ryu a été introduit dans l’école Muso Shinden Ryu au niveau moyen.

CHUDEN : 10 Katas du EISHIN RYU

1. Yoko Gumo (横雲) Plafond de nuages
2. Tora Issoku (虎一足) Pas du tigre
3. Inazuma (稲妻) Eclairs
4. Uki Gumo (浮雲) Nuages flottants
5. Yama Oroshi (山嵐)  Vent soufflant de la montagne
6. Iwa Nami (岩波) Vagues heurtant les rochers
7. Uroko Gaeshi (鱗返) Dragon tournant
8. Nami Gaeshi (波返) Vagues tournantes
9. Taki Otoshi (滝落) Cascade
10. Nuki Uchi (抜打) Dégainer/couper

3. Enseignement de troisième niveau : Okuden (奥伝) Oku Iaï

A l’origine la partie Okuden n’était enseignée qu’aux meilleurs élèves des écoles de sabre, c’est pourquoi ces techniques étaient secrètes. Okuden est divisé en deux parties les formes assise en Seiza I Waza no Bu et les formes debout Tachi Waza no Bu, seule la série de Itomagoi qui fait partie des formes debout commence en Seiza et se pratique seul.  Deux autres séries cachées Kuraï Dori no Bu se travaillent toujours à deux.

OKUDEN : 

  • 8 Katas I WAZA NO BU
1. Kasumi Brume
2. Suné gakkoï Couvrir le tibia
3. Shihogiri Attaquant les quatre côtés
4. Tozume Gêné par la porte
5. Towaki A côté de la porte
6. Tanashita Etagère
7. Ryozume Bloqué de tous côtés
8. Torabashiri Course du tigre
  • 13 Katas TACHI WAZA NO BU
1. Yukizure Accompagner
2. Tsure-dachi Etre mené
3. Somakuri Continuer l’attaque
4. Sodome Arrêt
5. Shinobu Se dissimuler
6. Yukichigai Attaque soudaine
7. Sodesuri-gaeshi Pousser la foule
8. Mon-iri Passer la porte
9. Kabezoi Le long du mur
10. Uke-nagashi Blocage balayé
11. Itomagoi 1 Adieu 1
12. Itomagoi 2 Adieu 2
13. Itomagoi 3 Adieu 3

Sources : Renbukan Dojo

Muso Shinden Ryu
5 (100%) 18 votes