Championnat de France Iaido 2019

Les 16 et 17 Mars 2019 ont eu lieu les Championnats de France de Iaido 2019 au Gymnase Louis Lumière à Paris. C’était la première fois que le Seiryukan Dojo présentait autant de compétiteurs (6 en individuel, 2 équipes et 1 commissaire sportif).

Les Championnats de France de Iaido, c’était :

  • 20 Mudan
  • 20 Shodan
  • 12 Nidan
  • 21 Sandan
  • 11 Yondan
  • 4 Godan

Soit 88 compétiteurs et 17 équipes issus de 28 dojo, arbitrés par 23 arbitres aidés de 17 commissaires sportifs. 

Le samedi, c’était compétition individuelle :

– Éric et Audrey pour leur baptême après 1 an de pratique et Gaëtan (l’un des favoris) en Mudan. Ils sont tous sortis des poules (Audrey 2e, Gaëtan et Éric 1e). Cependant, ils sont tous stoppés dans leur élan en 1/8. 

– Jessica sort 2e et perd en 1/8 face à Hank Jacob le Champion 2018/2019 et Johnny (l’un des favoris) sort premier de poule et file jusqu’en finale. La vengeance de sa sœur n’a pas eu lieu et malgré une bataille acharnée, il s’incline face à son rival. Il ramène la médaille d’argent(seule couleur qu’il n’avait pas)

– En Sandan, la compétition fut très relevée et rassemblait plusieurs têtes de série (Clémentine, Rubens, Nicolas, Manu, Alexandre, Jean-Baptiste, Pierre…). Tex débuta bien en finissant premier de poule, s’incline 3-0 en quart finale face à Manu, qui finit 3e en battant Rubens en petite finale. 

Le Dimanche c’était les équipes. Deux équipes cette année : 1/ Mickaël, Johnny et Tex 2/ Jessica, Elodie et Gaëtan 

L’équipe 2 tombe directement contre les vainqueurs Mushin No Shin 1, un grand honneur de pouvoir se mesurer à eux. Malgré tout, ils sortent de poule et s’inclinent en 1/8 face à Eishin Dojo 1.

L’équipe 1 fait face au 3e (Versailles) et Montpellier. Et après de belles prestations, arrive à sortir premier de leur groupe, mais s’incline en 1/8 face au 4e Kenginkan 1 sur un score de 2-1. 

Super expérience pour tous, un groupe jeune, mais avec un fort potentiel. Une reconnaissance de plusieurs senseis, pratiquants, arbitres motive encore plus les troupes. Nous allons continuer à travailler durement afin de poursuivre notre progression. Guy sensei et moi-même sommes fiers d’avoir un groupe aussi motivé, passionné et partageant les valeurs du Seiryukan Dojo.