Paris Jodo Saï 2016

[:fr]Cette année, notre traditionnel rendez-vous de Pâques se tenait au gymnase Jules Noël, tout près de l’Institut du Judo, et regroupa une bonne soixantaine de pratiquants sur les deux jours, et plus de cinquante combattants français et étrangers (allemands, autrichiens, italiens, japonais et enfin français) pour le 20ème Tournoi Open International Jodo de Paris. Nous aurions pu être beaucoup plus nombreux, voire la centaine de pratiquants tant attendus, mais en même temps se déroulaient les Championnats de France de Iaïdo, ce qui empêcha très certainement la venue de nombreux pratiquants et enseignants. Cela fait maintenant bien plus de trente ans que le Jodo se réunit toujours pendant le week-end de Pâques, et nous espérons que ce regrettable doublon ne se renouvellera plus à l’avenir. Un peu de concertation ne nuit pas !

Dimanche matin, le début du stage fut marqué par un instant de recueillement solennel devant sa photo à la mémoire de notre ami Luc Beurel, 5ème dan Jodo, arbitre, et surtout enseignant au Budo XI, et décédé prématurément dernièrement. Le C.T.N. fit également un petit speech récapitulatif de sa carrière en mémoire de ce dernier. Puis chacun eut à cœur de s’entraîner à fond, différents ateliers furent créés en fonction du niveau technique de chacun, ainsi qu’un atelier spécifique pour les pratiquants se présentant aux différents passages de grades.

passage 5e dan

Le 20ème Tournoi Open International Jodo de Paris vit s’affronter plus de quarante combattants et huit équipes composées parfois de pratiquants issus de différents Dojo et de différents pays mais tous réunis par affinités et franche camaraderie. Les combattants représentaient une vingtaine de Dojo venus des quatre coins de la France : Nantes, Strasbourg, Perpignan, Dijon, Orthez, Gaillac, Pays Basque, Noidans, Lille, Pau, Paris, l’Ile de France enfin plusieurs Dojo du sud de la France étaient excusés… sans oublier nos amis étrangers. Mais toujours les mêmes absents, encore une fois dommage, vraiment dommage !

Le Seiryukan Dojo fut représenté par 2 combattants : Johnny Coelho Moutinho et Tex He Yit en catégorie Kyu. Belle prestation de Johnny pour sa première compétition et seulement 9 mois de pratique. Il perdit en quart de finale face à  Serge ESQUIARGUE de Budo Shoshin Kaï.

Les récompenses se répartirent entre quatorze Dojo, on retrouva parmi les plus gradés les habitués des podiums.
Pour le 77, ce fut un weekend coulé dans le bronze !!

  • Michael GARCIA :    3e en catégorie 2e DAN
  • Daniel VAISSADE :    3e en catégorie 4eDAN
  • Tex He Yit : 3e en catégorie Kyu
  • M.GARCIA ; Do.VAISSADE ; Da.VAISSADE  ( M.LAMBOUST Coach ) : 3ème en catégorie Equipe

Cette année, la Coupe du Conseiller Technique National fut attribuée à M. Guy Hallé, fondateur et professeur du Dojo J.C. Coulommiers pour l’ensemble de sa carrière Jodo et le dynamisme de sa section.

Quant aux passages de grades, ils se déroulèrent en deux temps. En effet, l’un des jurys devant partir à l’étranger pour d’impératives raisons professionnelles, le passage de grades 5ème Dan se déroula le dimanche. Tous les candidats, au nombre de six, furent reçus, il est certain que l’échec de quatre d’entre eux l’an dernier les avaient plus que fortement motivés… Bienvenue à ces nouveaux hauts gradés (d’ailleurs tous enseignants) qui vont contribuer à l’avenir de notre discipline : Olivier Bayart de Lille, Aleth Cluzeaud de Gaillac, Jean-Luc Duart d’Orthez, Laurent Payen de Pau, Daniel Vaissade de Savigny-le-Temple, et enfin François Voisin de Paris.

Le passage de grades de 1er à 4ème Dan, lui, se déroula comme d’habitude à la fin du stage de lundi. Par contre, là, seulement les quatre candidats au 1er Dan furent reçus dont Tex He Yit. Au passage un conseil judicieux aux enseignants : insistez beaucoup plus sur le travail du Tatchi et les Kihon ! Et encore une fois les dates entre deux examens ne sont qu’indicatives…

Source : La commission communication du Jodo.

Nous avons eu droit à un article au Pays Briard :

Pays Briard

 [:en]Cette année, notre traditionnel rendez-vous de Pâques se tenait au gymnase Jules Noël, tout près de l’Institut du Judo, et regroupa une bonne soixantaine de pratiquants sur les deux jours, et plus de cinquante combattants français et étrangers (allemands, autrichiens, italiens, japonais et enfin français) pour le 20ème Tournoi Open International Jodo de Paris. Nous aurions pu être beaucoup plus nombreux, voire la centaine de pratiquants tant attendus, mais en même temps se déroulaient les Championnats de France de Iaïdo, ce qui empêcha très certainement la venue de nombreux pratiquants et enseignants. Cela fait maintenant bien plus de trente ans que le Jodo se réunit toujours pendant le week-end de Pâques, et nous espérons que ce regrettable doublon ne se renouvellera plus à l’avenir. Un peu de concertation ne nuit pas !

Dimanche matin, le début du stage fut marqué par un instant de recueillement solennel devant sa photo à la mémoire de notre ami Luc Beurel, 5ème dan Jodo, arbitre, et surtout enseignant au Budo XI, et décédé prématurément dernièrement. Notre C.T.N. fit également un petit speech récapitulatif de sa carrière en mémoire de ce dernier. Puis chacun eut à cœur de s’entraîner à fond, différents ateliers furent créés en fonction du niveau technique de chacun, ainsi qu’un atelier spécifique pour les pratiquants se présentant aux différents passages de grades.

passage 5e dan

Le 20ème Tournoi Open International Jodo de Paris vit s’affronter plus de quarante combattants et huit équipes composées parfois de pratiquants issus de différents Dojo et de différents pays mais tous réunis par affinités et franche camaraderie. Les combattants représentaient une vingtaine de Dojo venus des quatre coins de la France : Nantes, Strasbourg, Perpignan, Dijon, Orthez, Gaillac, Pays Basque, Noidans, Lille, Pau, Paris, l’Ile de France enfin plusieurs Dojo du sud de la France étaient excusés… sans oublier nos amis étrangers. Mais toujours les mêmes absents, encore une fois dommage, vraiment dommage !

Le Seiryukan Dojo fut représenté par 2 combattants : Johnny Coelho Moutinho et Tex He Yit en catégorie Kyu. Belle prestation de Johnny pour sa première compétition et seulement 9 mois de pratique. Il perdit en quart de finale face à  Serge ESQUIARGUE de Budo Shoshin Kaï.

Les récompenses se répartirent entre quatorze Dojo, on retrouva parmi les plus gradés les habitués des podiums.
Pour le 77, ce fut un weekend coulé dans le bronze !!

  • Michael GARCIA :    3e en catégorie 2e DAN
  • Daniel VAISSADE :    3e en catégorie 4eDAN
  • Tex He Yit : 3e en catégorie Kyu
  • M.GARCIA ; Do.VAISSADE ; Da.VAISSADE  ( M.LAMBOUST Coach ) : 3ème en catégorie Equipe

Cette année, la Coupe du Conseiller Technique National fut attribuée par Jean-Pierre Réniez à M. Guy Hallé, fondateur et professeur du Dojo J.C. Coulommiers pour l’ensemble de sa carrière Jodo et le dynamisme de sa section.

Le lundi matin vit la reprise d’un stage intensif avec la venue de nouveaux pratiquants qui en avaient terminé avec les Championnats de  France de Iaïdo, et aussi la visite de Ramon Ferreiro (Président de la C.R.K.D.R. Paris) en bonne forme, ce qui nous fit grand plaisir. En clôture de ce stage, Emmanuel Laurier (D.T.R. Jodo Paris) et Daniel Champeimont (D.T.R. Jodo Essonne) firent une superbe démonstration des douze Kata du Sété Jo, qui fut très applaudie.

Quant aux passages de grades, ils se déroulèrent en deux temps. En effet, l’un des jurys devant partir à l’étranger pour d’impératives raisons professionnelles, le passage de grades 5ème Dan se déroula le dimanche. Tous les candidats, au nombre de six, furent reçus, il est certain que l’échec de quatre d’entre eux l’an dernier les avaient plus que fortement motivés… Bienvenue à ces nouveaux hauts gradés (d’ailleurs tous enseignants) qui vont contribuer à l’avenir de notre discipline : Olivier Bayart de Lille, Aleth Cluzeaud de Gaillac, Jean-Luc Duart d’Orthez, Laurent Payen de Pau, Daniel Vaissade de Savigny-le-Temple, et enfin François Voisin de Paris.

Le passage de grades de 1er à 4ème Dan, lui, se déroula comme d’habitude à la fin du stage de lundi. Par contre, là, seulement les quatre candidats au 1er Dan furent reçus dont Tex He Yit. Au passage un conseil judicieux aux enseignants : insistez beaucoup plus sur le travail du Tatchi et les Kihon ! Et encore une fois les dates entre deux examens ne sont qu’indicatives…

Enfin, comme à l’accoutumée, ces deux jours se clôturèrent par une Sayonara Party qui se déroula non pas dans le gymnase (il fallait libérer la place !), mais dans un sympathique café tout proche, et qui rassembla près de cinquante personnes. En effet, le passage de grades ayant été assez court, plus de provinciaux purent rester avant de regagner leurs Dojo respectifs, mais sans oublier de se donner rendez-vous sans faute pour les prochains stages Jodo d’avril et de mai.

Source : La commission communication du Jodo.

Nous avons eu droit à un article au Pays Briard :

Pays Briard

 [:]