Séance de coupes – 28/06/2016

[:en]Afin de clôturer la saison 2015-2016, nous avons organisé un cours orienté spécialement sur la coupe. En effet, les élèves ont passé l’année à travailler des katas de Iaïdo, il était intéressant de passer par une phase de concrétisation face à la paille que ce soit pour les nouveaux et les plus anciens. Ce cours fut encadré par Tex Senseï et Guy Senseï (5e Dan de Battodo).

Nous étions 16 au total, dont Mathieu Senseï de L’AS Meaux qui avait avec lui, 2 de ses élèves : Cyril et Patrice.

Durant la première heure, nous avons parcouru les notions de sécurité :

  • Coupe sur la jambe du côté de l’angle (même si cela n’a pas empêché quelques erreurs, sans accident)
  • Un bon Te No Uchi afin de contrôler la fin de coupe
  • Conservation du zanshin jusqu’à la fin du kata
  • Travail sur les angles de coupes, les kamae, et surtout la notion de Maaï (distance) pour couper avec la partie principale du sabre : le Mono Uchi.

Lexique katana

iaido maaï

Lors de la seconde heure, nous sommes passés aux choses sérieuses. Guy Senseï avait préparé 20 pailles et ramené deux supports (un grand et un petit).

Tout le monde a réussi au moins une coupe, ce qui est un beau bilan pour cette initiation.

Notre Présidente : Lyse He Yit , s’est distinguée avec un taux de réussite de 80%. 👍De gros progrès par rapport à l’année dernière.

Philippe qui d’ordinaire est très réservé, nous a étonné par la qualité de ses coupes et obtint le même taux de réussite.

Cet exercice intéressant, permet de mettre en exergue les points importants et du coup à travailler dans le futur :

  • Le Te No Uchi (prise de la tsuka correcte)
  • Le travail souple, grand et ample,
  • La conservation de la main gauche dans l’axe,
  • La pression progressive des doigts en 5-4-3-2-1
  • La conservation des hanches de face
  • Le travail des appuis

Ce cours a été très apprécié par tout le monde, alors que ce n’est qu’un vaste aperçu d’un autre art martial : Le battodo ou voie de la coupe au sabre japonais. C’est une discipline qui, en plus de son aspect hautement philosophique et traditionnel, sert à mettre l’accent sur la distance, le timing et le controle lorsqu’il est travaillé avec partenaire.

Seul il sert à tester “réellement” ses techniques de coupe sur différents matériaux : paille, bambou, tatami, etc… à l’aide d’un support adapté.

Le battodo est donc un excellent complément idéal au Iaido, cependant il n’est accessible qu’aux personnes possédant déjà un certain niveau dans l’utilisation du sabre par la pratique du Iaido.

Le Renbukan Dojo propose des stages mensuels et sont encadrés par Daniel Vaissade (6e Dan de Battodo).

Voici une vidéo qui résume assez bien la séance.

https://youtu.be/obOvTsGWW2o[:fr]Afin de clôturer la saison 2015-2016, nous avons organisé un cours orienté spécialement sur la coupe. En effet, les élèves ont passé l’année à travailler des katas de Iaïdo, il était intéressant de passer par une phase de concrétisation face à la paille que ce soit pour les nouveaux et les plus anciens. Ce cours fut encadré par Tex Senseï et Guy Senseï (5e Dan de Battodo).

Nous étions 16 au total, dont Mathieu Senseï de L’AS Meaux qui avait avec lui, 2 de ses élèves : Cyril et Patrice.

Durant la première heure, nous avons parcouru les notions de sécurité :

  • Coupe sur la jambe du côté de l’angle (même si cela n’a pas empêché quelques erreurs, sans accident)
  • Un bon Te No Uchi afin de contrôler la fin de coupe
  • Conservation du zanshin jusqu’à la fin du kata
  • Travail sur les angles de coupes, les kamae, et surtout la notion de Maaï (distance) pour couper avec la partie principale du sabre : le Mono Uchi.

Lexique katana

iaido maaï

Lors de la seconde heure, nous sommes passés aux choses sérieuses. Guy Senseï avait préparé 20 pailles et ramené deux supports (un grand et un petit).

Tout le monde a réussi au moins une coupe, ce qui est un beau bilan pour cette initiation.

Notre Présidente : Lyse He Yit , s’est distinguée avec un taux de réussite de 80%. 👍De gros progrès par rapport à l’année dernière.

Philippe qui d’ordinaire est très réservé, nous a étonné par la qualité de ses coupes et obtint le même taux de réussite.

Cet exercice intéressant, permet de mettre en exergue les points importants et du coup à travailler dans le futur :

  • Le Te No Uchi (prise de la tsuka correcte)
  • Le travail souple, grand et ample,
  • La conservation de la main gauche dans l’axe,
  • La pression progressive des doigts en 5-4-3-2-1
  • La conservation des hanches de face
  • Le travail des appuis

Ce cours a été très apprécié par tout le monde, alors que ce n’est qu’un vaste aperçu d’un autre art martial : Le battodo ou voie de la coupe au sabre japonais. C’est une discipline qui, en plus de son aspect hautement philosophique et traditionnel, sert à mettre l’accent sur la distance, le timing et le controle lorsqu’il est travaillé avec partenaire.

Seul il sert à tester “réellement” ses techniques de coupe sur différents matériaux : paille, bambou, tatami, etc… à l’aide d’un support adapté.

Le battodo est donc un excellent complément idéal au Iaido, cependant il n’est accessible qu’aux personnes possédant déjà un certain niveau dans l’utilisation du sabre par la pratique du Iaido.

Le Renbukan Dojo propose des stages mensuels et sont encadrés par Daniel Vaissade (6e Dan de Battodo).

Voici une vidéo qui résume assez bien la séance.

https://youtu.be/obOvTsGWW2o[:]